︎︎︎ Retour aux projets

Lieu de répit


Un projet expérimental d'alternative à l'hospitalisation psychiatrique.

Contact : Delphine Driget Tatarian
︎ ldr.just13@gmail.com
︎ 07 81 40 18 19 

Le LDR accueille des personnes en situation de crise psychique dans un espace non médicalisé. L'accent est mis sur les qualités des interactions personnelles et sur l’instauration d’une ambiance chaleureuse.


Les contrats d’hébergement ont une durée d’un mois, renouvelable deux fois, soit 3 mois maximum. L'accueil au LDR comprend la mise à disposition d'un espace privatif sous forme de chambre individuelle, dont certaines possèdent leur propre salle de bain. À son arrivée, la personne reçoit les clés de sa chambre et du bâtiment et ses entrées et sorties sont libres.
L'équipe d'intervention comprend des professionnels, des bénévoles et des stagiaires. L'entraide entre pair.e.s est également un moyen de soutien. Les salarié.e.s sont présent.e.s en binôme de 9h à 21h. Une astreinte téléphonique est organisée entre 21H et 9h.
Les missions des intervenant.e.s sont de favoriser l'instauration d'une dynamique collective positive tout en portant une attention aux besoins individuels. Des entretiens individuels sont menés de façon hebdomadaire. Des entretiens de réseau, selon l'approche Open Dialogue, sont également mis en place avec les proches de la personne concernée. Les outils du rétablissement (plan individuel de rétablissement, directives anticipées, etc.) sont proposés tout au long du séjour.





À partir du mois d’avril de 2022 et pour les trois années à venir, le Lieu de Répit fait l'objet d'un Programme de Recherche sur la Performance des Systèmes de Soins (PREPS) mené par une équipe multidisciplinaire de chercheuses et chercheurs de l'AP-HM et sous la direction du Pr Laurent Boyer du Laboratoire de Santé Publique de l'Université d'Aix-Marseille.


L'objectif principal de cette étude clinique est d'évaluer l'efficacité du modèle expérimental représenté par le Lieu de Répit, comme alternative aux offres des soins habituelles à l’adresse des personnes en situation d’exclusion sociale présentant des troubles psychiatriques sévères et en situation de crise. Cette démarche scientifique représente une étape essentielle vers la pérennisation du Lieu de Répit et son potentiel essaimage sur le territoire régional et national.

Pendant toute la durée de la recherche, les inclusions au Lieu de Répit sont soumises aux critères définis dans le protocole de recherche. Pour en savoir plus sur la recherche et notamment sur les critères d'inclusion au Lieu de Répit, rendez-vous sur le site : recherchelieuderepit.fr